Comment assurer le succès d’un déjeuner de travail

Comment assurer le succès d’un déjeuner de travail

Votre équipe fait face à un échéancier serré — et le temps presse? Ou peut-être commencez-vous tout juste un nouveau projet et vous souhaitez obtenir de nouvelles idées innovatrices? Dans les deux cas, organiser un déjeuner de travail peut s’avérer la façon idéale de créer un environnement plus décontracté pour vos employés aux fins de collaborer et de faire du remue-méninges. 

Bien sûr, un déjeuner de travail réussi ne consiste pas simplement à commander des bagels et à les distribuer aux membres de l’équipe directement à leur poste de travail. Vous souhaitez plutôt tirer profit de la productivité et de la créativité de votre personnel tout en leur donnant de l’énergie. Gardez les conseils suivants en mémoire : 

  • Rendez l’événement unique. Ce n’est pas tous les employés qui seront enthousiastes à l’idée de troquer leur pause-repas pour une séance de travail : c’est pourquoi il est recommandé de leur offrir autre chose que des sandwiches ou des beignes. Réservez une grande table dans un restaurant tranquille à proximité de votre bureau ou servez un invitant repas de traiteur dans une des salles de réunion. Demandez à tous leurs préférences alimentaires et informez-vous de leurs allergies, le cas échéant. Si possible, commandez la nourriture à l’avance. Ceci donnera à chacun le temps nécessaire pour consulter le menu, sans compter que cela vous permettra d’économiser du temps.

  • Fournissez un ordre du jour. Dans une situation informelle, il est particulièrement facile de s’éloigner du sujet et de discuter de tout sauf du travail à effectuer. Pour éviter cette situation, préparez un ordre du jour et n’y dérogez pas. Il est également conseillé de le transmettre à tous les participants à l’avance pour leur donner la chance de réfléchir à leurs interventions.

  • Réservez environ les 30 premières minutes pour une rencontre informelle. Dans son article intitulé « How Do Work Breaks Help Your Brain? 5 Surprising Answers » et publié dans la revue Psychology Today, l’auteure Meg Selig suggère que prendre des pauses permet de faire le plein d’énergie mentale, accroît l’engagement et améliore la productivité. En planifiant une pause pour que chacun puisse profiter de son repas avant d’entreprendre le travail proprement dit, vous permettrez à votre équipe de « recharger ses batteries », ce qui en retour produira de meilleurs résultats.

  • Allez faire une promenade. Si votre déjeuner de travail consiste en une séance de remue-méninges, envisagez d’aller marcher dans le parc ou dans une autre aire tranquille après avoir mangé. Ceci permettra d’éviter la baisse d’énergie qui survient après la pause-repas. De plus, des études ont démontré que l’activité — particulièrement une marche à l’extérieur — peut favoriser la créativité et l’échange d’idées.

  • Demandez à quelqu’un de prendre des notes. Pour vous assurer de ne rien perdre du bon travail accompli et des idées novatrices proposées par vous et votre équipe durant le repas, demandez à l’un des membres de prendre des notes. Vous pourrez ainsi vous y référer en tout temps, au besoin. 

En gardant ces conseils en tête, votre déjeuner de travail s’avérera fort probablement fructueux et productif — ce qui aura, au bout du compte, une incidence positive sur votre projet. 

Sources :

https://www.psychologytoday.com/us/blog/changepower/201704/how-do-work-breaks-help-your-brain-5-surprising-answers

https://www.apa.org/pubs/journals/releases/xlm-a0036577.pdf