Faire face à l’adversité : comment transformer un échec en une occasion d’apprentissage

Faire face à l’adversité : comment transformer un échec en une occasion d’apprentissage

Personne n’aime les revers ou les échecs. Mais saviez-vous qu’ils constituent pour vous, les gestionnaires, parmi les occasions d’apprentissage les plus utiles ? 

Pensez-y : Lorsque vous atteignez un objectif, vous obtenez de tout, d’une tape dans le dos jusqu’à un bonus, selon l’importance qu’accorde votre entreprise à l’objectif atteint. Mais ensuite se réinstalle la routine, en route vers le prochain défi. Au contraire, après avoir subi un échec, les grands chefs d’entreprise utilisent leur pouvoir de réflexion et d’analyse pour comprendre ce qui a mal tourné et découvrir comment éviter la même erreur à l’avenir. Voici comment vous pouvez les imiter. 

Permettez-vous d’être déçu.
Être déçu est normal si vous avez consacré du temps et de l’énergie à un projet. Cependant, ne nourrissez pas ce sentiment trop longtemps, car il pourrait se transformer en frustration, ce qui ne favorise pas l’apprentissage. 

Voyez le potentiel d’amélioration.
Aller de l’avant après un revers est important. Néanmoins, apprendre à s’améliorer peut faire partie du processus de transition. Plutôt que d’oublier le revers subi, voyez-le comme une occasion d’acquérir plus de connaissances et de compétences. Si vous refusez simplement d’y penser, vous ne pourrez jamais acquérir les connaissances nécessaires pour vous améliorer. 

Si vous vous êtes trompé, reconnaissez-le.
Certains revers sont dus à des facteurs externes, comme un client potentiel qui choisit la proposition d’une autre entreprise dont l’offre était inférieure à la vôtre. Cependant, il vous arrive parfois de vous tromper, simplement. Dans un article du Forbes, « 5 Ways to Turn Your Mistake Into a Valuable Lesson », Amy Morin explique que vous devez accepter votre propre responsabilité envers un résultat avant de pouvoir apprendre. 

Analysez la situation.
Le temps est venu de se mettre au travail. Vous devez analyser l’échec pour comprendre pourquoi vous avez obtenu un résultat négatif. Posez les bonnes questions. Par exemple : « Que se serait-il passé si j’avais exécuté B au lieu de A ? » Dressez une carte de chaque stratégie alternative et suivez chaque voie d’action hypothétique pour voir comment elle aurait influencé le résultat. 

Écrivez tout.
Une fois l’analyse complétée, notez toutes vos conclusions. Pourquoi ? Parce qu’en les écrivant, vous les retiendrez davantage. En outre, vous voudrez peut-être vous référer à vos notes si, à un moment donné dans le futur, vous vous retrouvez dans une situation similaire. 

L’adversité n’est pas amusante, mais elle est éducative. Si vous suivez ces étapes la prochaine fois que vous faites face à un échec, vous n’apprendrez pas seulement une leçon précieuse ; vous pourriez également améliorer votre pensée critique et vos compétences stratégiques. Et à long terme, cela pourrait vous aider à faire évoluer votre carrière. 

Source

https://www.forbes.com/sites/amymorin/2017/07/17/5-ways-to-turn-your-mistake-into-a-valuable-life-lesson/#60dbf6cc1c01