Qu’est-ce que cela signifie vraiment d’être un intrapreneur?

Qu’est-ce que cela signifie vraiment d’être un intrapreneur?

Un des derniers mots à la mode dans le milieu de la gestion est « l’intrapreneuriat ». Mais qu’est-ce que le fait d’être intrapreneur implique? Quels sont les traits d’un véritable intrapreneur? Et comment est-ce que cela peut vous aider à avancer?

Intrapreneurs et intrapreneurship
Tout comme l’entrepreneur, l’intrapreneur est créatif et guidé par le changement organisationnel. Il existe toutefois une différence cruciale entre les deux : l’intrapreneur travaille au sein d’une organisation plus grande pour atteindre les objectifs commerciaux de l’entreprise en utilisant ses ressources disponibles.

Selon le rapport de Deloitte Digital intitulé « Five Insights into Intrapreneurship », les entreprises qui encouragent l’intrapreneuriat adoptent une approche centrée sur les personnes et aident leurs employés à générer, à développer et à redimensionner leurs idées. Étant donné qu’environ 20% des employés font preuve d’un certain degré d’activité entrepreneuriale, les entreprises peuvent exploiter cette créativité et tirer parti de manière significative de leur potentiel d’innovation. Ceci étant, bien sûr, essentiel dans un environnement commercial de plus en plus concurrentiel.

Les traits d’un vrai intrapreneur
Selon l’article de SAP « Do You Have What It Takes to be an Intrapreneur? », les intrapreneurs ont quatre traits en commun :

  1. Leur objectif est d’ajouter de la valeur à l’organisation. L’argent, bien qu’important, n’est pas le paramètre le plus important pour les intrapreneurs. En général, ils consacrent moins de temps à justifier leur valeur et plus de temps à déterminer comment en ajouter.

  2. Ils permettent aux idées d’éclore au fil du temps. De nombreux intrapreneurs recueillent des idées apparemment sans lien. Ils les laissent mijoter et leur permettent de croître avec le temps jusqu’à ce que certaines émergent en tant que concepts viables.

  3. Ils savent quand il faut changer d’idée. Les intrapreneurs savent comment manœuvrer à travers les transitions organisationnelles tout en restant concentrés sur la valeur des concepts auxquels ils pensent.

  4. Ils font preuve d’authenticité et d’intégrité. Il y a cohérence entre les paroles et les actions des intrapreneurs — même lorsqu’ils rencontrent de la pression et de la résistance par rapport à leurs projets.

Si vous reconnaissez un ou plusieurs de ces traits en vous-même, il y a des chances que vous soyez un intrapreneur. Et si oui, vous pourriez être parfaitement positionné pour aider votre entreprise à innover, ce qui en retour vous aidera à faire progresser votre carrière.

Gardez à l’esprit que, bien qu’il y ait une demande accrue pour les intrapreneurs, toutes les entreprises ne comprennent pas encore l’intrapreneuriat ou ne peuvent pas nécessairement se le permettre. C’est pourquoi il est important d’évaluer l’attitude de votre employeur vis-à-vis de l’intrapreneuriat avant de prendre des mesures susceptibles de causer des problèmes au sein de l’entreprise. Et bien sûr, si vous ne parvenez pas à libérer votre intrapreneur interne dans votre entreprise actuelle, il existe d’innombrables opportunités ailleurs pour les manageurs qui possèdent vos compétences et vos qualités.

Sources :

https://www2.deloitte.com/content/dam/Deloitte/de/Documents/technology/Intrapreneurship_Whitepaper_English.pdf

https://blogs.sap.com/2016/01/14/do-you-have-what-it-takes-to-be-an-intraprenuer/