Que faire lorsqu’un employé clé quitte votre entreprise?

Que faire lorsqu’un employé clé quitte votre entreprise?

Nous savons tous que le moment n’est jamais propice à recevoir la lettre de démission d’un employé clé. Vous travaillez peut-être avec une équipe réduite, et les compétences particulières de cette personne sont essentielles à l’atteinte de vos objectifs. Ou encore, vous avez finalement assemblé votre équipe de rêve juste à temps pour organiser un congrès d’envergure. Peu importe la situation, il est essentiel de prendre du recul et de déterminer si cette perte importante peut se transformer en un avantage pour votre entreprise. 

Établir vos priorités
Avant de prendre quelque mesure que ce soit, examinez les motifs de la démission de l’employé. Ceci peut s’avérer crucial aux fins de rétention d’autres travailleurs. En effet, lorsqu’une situation entraîne une amertume ou une insatisfaction généralisée au sein de votre personnel, remédiez au problème; dans le cas contraire, vous risquez de perdre d’autres talents. 

En outre, de concert avec l’employé, décidez qui d’entre vous sera chargé d’aviser le reste de l’équipe. Il est préférable de le faire ensemble pour démontrer que vous restez en bons termes et pour ne pas miner le moral de l’équipe afin d’éviter que d’autres emboîtent le pas. De plus, restez si possible en contact avec l’employé après son départ. Après tout, vous pourriez être appelé à collaborer de nouveau avec lui. 

Remplacer les compétences perdues
Plusieurs directeurs font l’erreur de tenter de remplacer immédiatement un membre de l’équipe par un candidat possédant exactement les mêmes aptitudes. Comme le souligne Jay Steinfield dans son article « 9 Things You MUST do When a Key Employee Leaves » paru sur Inc.com, il est conseillé de prendre une décision réfléchie plutôt que rapide. Une stratégie judicieuse consiste à repenser les compétences requises pour le rôle, puis à examiner par la suite les habiletés des employés restants. Demandez-vous si la personne recherchée fait déjà partie de l’équipe ou qui, dans votre service, possède la majorité des aptitudes souhaitées et pourrait recevoir la formation nécessaire pour pourvoir le poste. Cette approche vous permet d’offrir l’emploi à quelqu’un de familier avec l’entreprise et assimilé à sa culture, ce qui représente un risque moins élevé qu’une embauche extérieure. 

Votre budget est serré? Pensez à examiner si les responsabilités du rôle peuvent être partagées, puis déterminez si l’un des membres de votre équipe possède les aptitudes requises pour les assumer (si sa charge de travail le permet). Vous constaterez qu’il est plus fréquent que vous le croyez de trouver la combinaison idéale en harmonisant les forces de diverses personnes. 

Malgré tout, si vous devez recruter une personne de l’extérieur, ce sera alors l’occasion rêvée de rechercher quelqu’un qui possède des compétences qu’aucun autre employé n’a encore démontrées au sein de votre entreprise, comme une expérience unique ou des liens avec un secteur particulier. 

Conclusion
De nos jours, les salariés souhaitent rarement rester à l’embauche d’un employeur pendant plus de deux ans. C’est pourquoi vous devez vous préparer à perdre vos employés clés de temps à autre. Gardez toutefois à l’esprit que même si tout être humain est unique, ses compétences sont remplaçables — vous serez ainsi en mesure de diriger votre équipe pour l’aider à faire face aux défis qu’entraîne le départ d’un excellent professionnel. 

Source :

https://www.inc.com/jay-steinfeld/9-things-you-must-do-when-a-key-employee-leaves.html