Le congé sabbatique : à prendre ou à laisser?

Le congé sabbatique : à prendre ou à laisser?

Aimeriez-vous passer six semaines, trois mois ou même une année complète à vous concentrer sur votre développement personnel et intellectuel au lieu de travailler? Ou passeriez-vous plutôt cette période à voyager à travers le monde?

Si vous pensez que cela semble trop beau pour être vrai, vous avez tort. Selon Judy Nelson dans son article « Do You Need a Sabbatical? », paru dans Forbes, en date de 2017, 17 % des employeurs offraient à leurs employés des congés payés et non payés. De surcroît, un nombre grandissant d’entreprises offrent désormais cette possibilité, principalement dans le but d’améliorer l’acquisition et la rétention de talents.

Les congés sabbatiques se pratiquent depuis longtemps dans le milieu universitaire, où les membres de facultés reçoivent généralement une année de salaire pour réaliser des activités académiques comme la recherche ou l’écriture. Toutefois, d’après Kathy Gurchiek, dans son article de SHRM intitulé « Fill Skills Gaps Using Learning Sabbaticals », les congés sabbatiques ont deux objectifs principaux dans le monde des affaires : permettre aux employés d’acquérir de nouvelles connaissances, ou leur donner la chance de décrocher et de se reposer. Ce qui est intéressant, c’est que les personnes qui décident de prendre congé reviennent avec plusieurs nouvelles idées novatrices qui bénéficient à l’entreprise à long terme.

Néanmoins, même si votre employeur vous offre la possibilité de prendre un congé sabbatique, il est normal que vous vous posiez des questions sur les conséquences qu’il pourrait avoir sur votre carrière. Dans un CV, les interruptions de carrière donnent rarement une bonne impression; peut-être vous demandez-vous si votre employeur pensera toujours de vous comme un atout lorsque vous retournerez au travail. Si la réponse à cette question est « non », vous risqueriez de perdre la chance de vous faire promouvoir et vous pourriez même perdre votre emploi.

Pour éviter ces conséquences néfastes, vous pourriez discuter avant de partir avec votre superviseur des compétences et de l’expérience que votre organisation recherche chez quelqu’un qui occupe votre poste — ou le poste qui lui est directement supérieur. Par exemple, les employeurs cherchent de plus en plus des personnes qui s’y connaissent en programmation, en plus de posséder les compétences générales requises pour leur profession. Ces connaissances leur permettent de personnaliser des applications à des processus précis et de mieux communiquer avec des programmeurs lorsque l’entreprise conçoit ses propres logiciels. Voilà pourquoi, si vous passez votre temps à apprendre le C++, le Python, ou tout autre langage informatique, vous pourriez tout d’un coup prendre de l’importance au sein de votre entreprise. Ou bien, peut-être votre organisation aimerait-elle vous voir acquérir plus d’expérience en leadership. Dans ce cas, vous pourriez investir du temps à pourvoir un poste de leadership au sein d’un organisme bénévole ou à but non lucratif. Plusieurs entreprises préfèrent également que leurs gestionnaires soient doués d’expérience à l’international, donc vous pourriez déterminer les pays avec lesquels votre entreprise fait souvent des affaires et aller y passer du temps, de manière à apprendre leurs langues et prendre connaissance de leurs cultures. Indépendamment de ce que vous décidez de faire, assurez-vous que l’expérience que vous planifiez acquérir s’harmonise avec les objectifs de votre entreprise. 

Pour résumer, déterminez les compétences et l’expérience dont votre organisation a besoin avant de prendre un congé sabbatique payé ou non payé. Faites ensuite pleine utilisation de vos vacances de manière à ce que lorsque vous retourniez au travail, l’entreprise ait besoin de vous encore plus qu’avant votre départ.

Sources :

https://www.forbes.com/sites/forbescoachescouncil/2017/10/16/do-you-need-a-sabbatical/#5ba560d32f14

https://www.shrm.org/resourcesandtools/hr-topics/organizational-and-employee-development/pages/fill-skills-gaps-using-learning-sabbaticals.aspx

https://www.thebalancecareers.com/why-employers-should-consider-sabbatical-leave-programs-4171929