Jeu-questionnaire : êtes-vous vraiment écologique au travail?

Jeu-questionnaire : êtes-vous vraiment écologique au travail?

Est-ce qu’il est important pour vous de prendre soin de la planète? Si vous êtes comme la plupart d’entre nous, vous avez probablement dit « oui »! Et bien, la bonne nouvelle, c’est qu’il existe plusieurs façons d’être écologique au travail, même si vous n’en êtes pas le dirigeant. Faites le jeu-questionnaire suivant afin de découvrir si vous êtes vraiment écologique et pour obtenir des conseils pratiques pour mieux prendre soin de l’environnement.  

Comment allez-vous au travail?

A. J’utilise toujours ma voiture.
B. J’utilise le transport en commun et je marche la dernière partie.
C. Je télétravaille lorsqu’il est possible de le faire.  

Utilisez-vous des verres en styromousse et des ustensiles en plastique?

A. Oui, bien sûr; c’est pratique.
B. J’apporte ma propre tasse lorsque je me souviens de le faire.
C. Je n’utilise jamais de verres, d’assiettes ou d’ustensiles jetables pour mes repas et mes boissons.

Utilisez-vous les fonctions d’économie d’énergie sur votre ordinateur?

A. Je ne pense pas; mon ordinateur est toujours en marche.
B. Non, mon ordinateur entre en veille après une heure.
C. Oui, je mets mon ordinateur en veille chaque fois qu’il est possible de le faire. 

Quelle est la fréquence à laquelle vous laissez les ordinateurs, les imprimantes, les haut-parleurs et les autres appareils électroniques en attente?

A. Toujours — je ne suis même pas certain de l’endroit où le bouton « arrêt » est situé.
B. Je les laisse en veille durant le jour et je les éteins lorsque je quitte le bureau.  
C. J’éteins les appareils lorsque je ne les utilise pas.  

Comment est-ce que vous lisez, partagez et sauvegardez les documents?

A. Je les imprime.  
B. Lorsqu’ils sont importants et que je veux pouvoir y accéder facilement, je les imprime.
C. Je suis informatisé à 100 %.  

Calculez le pointage de vos réponses.
Donnez-vous un point pour chaque réponse A, deux points pour chaque réponse B, et trois points pour chaque réponse C.

Interprétez vos résultats. 
Si vous avez obtenu entre 5 et 7 points, renseignez-vous : il n’est jamais trop tard pour apprendre quelque chose de nouveau, ce qui est une bonne nouvelle, parce que si vous désirez réellement prendre soin de la planète, nous vous recommandons de vous renseigner sur les façons de travailler de manière écologique. Par exemple, saviez-vous qu’il est plus écologique et mieux pour votre ordinateur de le mettre en veille plutôt que de le laisser en marche? Ou que vous n’endommagerez pas votre ordinateur si vous l’éteignez puis le rallumez? Ou que vous pouvez utiliser des lecteurs zip et le partage de fichiers pour entreposer et partager des fichiers afin d’éviter de devoir les imprimer? Prenez du temps pour faire de la recherche sur les façons dont vous pouvez devenir plus écologique au travail; vous trouverez bientôt que la tâche est plus facile que vous le pensiez.  

Si vous avez obtenu entre 8 et 11 points, vous êtes sur la bonne voie : très bien! Vous avez déjà adopté des habitudes écologiques comme l’utilisation du transport en commun et l’arrêt des appareils électroniques à la fin de la journée. Cependant, vous pouvez toujours vous améliorer. Envisagez de garder une tasse au travail, d’utiliser les fonctions d’économie d’énergie sur votre ordinateur, d’éteindre les appareils électroniques lorsque vous ne les utilisez pas, et de complètement vous informatiser. La bonne nouvelle, c’est que vous devez seulement augmenter l’intensité d’habitudes que vous avez déjà adoptées, alors la tâche de devenir plus écologique ne devrait pas être trop difficile.  

Si vous avez obtenu entre 12 et 15 points, c’est l’heure de renseigner d’autres personnes : formidable! Vous travaillez de manière très écologique! Maintenant, si vous voulez faire une différence encore plus grande, vous pourriez discuter avec votre supérieur de façons de rendre votre lieu de travail plus vert, par exemple en utilisant des cartouches d’encre réutilisables, en mettant un programme de recyclage en place et en renseignant vos collègues des manières dont ils peuvent travailler de façon plus écologique. Vous pourriez même suggérer d’appuyer une œuvre caritative qui soutient le respect de l’environnement comme Conservation de la nature Canada, la Société pour la nature et les parcs du Canada, ou une autre organisation locale.  

Vous n’avez pas à vous faire de souci pour devenir plus écologique au travail, pourvu que vous sachiez les étapes à suivre. Souvenez-vous seulement : vous n’êtes pas obligé d’implémenter d’énormes changements; chaque petite modification constitue un pas vers un lieu de travail plus vert.     

Sources :   

http://www.natureconservancy.ca/fr/

http://cpaws.org/