Trois emplois manufacturiers de pointe pour 2018 et au-delà

Trois emplois manufacturiers de pointe pour 2018 et au-delà

Selon Statistique Canada, le secteur manufacturier a créé, en 2017, environ 86 000 emplois. Les experts prédisent que ce secteur continuera à se développer en utilisant davantage les systèmes automatisés avancés, la robotique, la chaîne de blocs et l’Internet des objets (IdO). Outre un nombre croissant d’emplois manufacturiers à pourvoir, de nombreux postes qui demandent des compétences et de l’expérience avec les nouvelles technologies sont à combler. 

Jetons donc un coup d’œil à trois des postes les plus avant-gardistes du secteur manufacturier et qui seront à combler. Préparez-vous à tordre le cou des idées reçues sur ce secteur, car il propose des emplois qui offrent souvent de la formation technique, des possibilités d’avancement et une foule d’occasions liées à l’automatisation que vous pourrez fièrement citer sur votre CV ! 

Ingénieur de la chaîne logistique : Un ingénieur de la chaîne logistique analyse la chaîne de production et développe des processus afin d’optimiser la chaîne d’approvisionnement. Lorsqu’un nouveau produit est introduit, il ou elle doit concevoir et mettre en œuvre une nouvelle chaîne d’approvisionnement pour celui-ci. Dans une usine numérique, cela peut impliquer d’intégrer à la chaîne d’approvisionnement l’IdO et la chaîne de blocs. 

Architecte de l’expérience utilisateur : Un architecte de l’expérience utilisateur (UX) s’assure d’optimiser la méthodologie de conception centrée sur l’utilisateur pour les produits existants et pour les nouveaux produits. Cela implique d’analyser l’expérience client et de traduire les résultats en directives pratiques pour les équipes. En outre, un architecte UX doit demeurer à la pointe de l’innovation de production afin de pouvoir recommander des améliorations pour les produits. 

Ingénieur en fabrication numérique : Un ingénieur de fabrication numérique conçoit et améliore des systèmes de fabrication. Il ou elle se concentre non seulement sur la composante mécanique du système, mais aussi sur les composants électriques et logiciels. Dans une usine numérique, cela peut signifier connecter des capteurs et des équipements intelligents à l’IdO, ou analyser des données pour améliorer la qualité et la productivité. 

Êtes-vous prêt à rejoindre 1,7 million de Canadiens qui travaillent dans le secteur manufacturier ? Le temps est maintenant venu de mettre à jour votre CV et de partir à la recherche de votre prochain emploi ! 

Sources 

http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/180105/dq180105a-fra.htm

https://www.ic.gc.ca/eic/site/mfg-fab.nsf/fra/home